01-12-2018
MESSAGE DE LA JOURNEE MONDIALE DU SIDA 2018

Patrick EBA, Directeur Pays de l’ONUSIDA en RCA
Adapté du Message de Michel Sidibé
Directeur exécutif de l'ONUSIDA
Secrétaire général adjoint des Nations Unies

Cette année marque le 30e anniversaire de la première Journée mondiale de lutte contre le sida. Trente ans d’activisme et de solidarité sous la bannière de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Trente ans de campagne pour l'accès universel aux services de secours permettant de traiter et de prévenir le VIH. Ici en Centrafrique, cet activisme a été porté par le gouvernement et la société civile, en particulier les personnes vivant avec le VIH que je tiens à saluer.
Mais après 30 ans, le sida n’est toujours pas éradiqué. Nous avons encore du chemin à parcourir. En République Centrafricaine, chaque année, ce sont entre 6000 et 10 000 personnes qui sont nouvellement infectées par le VIH. Seulement 35% des personnes vivant avec le VIH ont accès au traitement antirétroviral. Moins de 30% des enfants séropositifs ont accès à ce traitement qui sauve des vies. Chaque année, plus de 7000 personnes meurent de maladies liées au SIDA.
La Journée mondiale de lutte contre le sida est une journée pour commémorer le décès de millions de personnes qui ont perdu la vie à cause de maladies liées au sida, dont beaucoup sont décédées parce qu'elles ne pouvaient pas accéder aux services de lutte contre le VIH, à cause de la stigmatisation, de la discrimination et de la tendance à l'incrimination des populations clés.
Cette journée est aussi l’occasion de rappeler qu’en dépit de nos défis et de nos pertes, nous avons accomplis des progrès et devons intensifier nos efforts. Depuis le lancement en 2017 du plan d’accélération de l’accès au traitement en RCA, nous avons enregistré des progrès en termes de couverture et d’accès aux services VIH ont été réalisés depuis le lancement du plan de rattrapage en 2017:
• 7100 personnes dépistées depuis Janvier 2017.
• 13 000 personnes mises sous traitement depuis Janvier 2017.
• 1608 femmes séropositives ont eu accès à la PTME depuis Janvier 2017.
Cette Journée mondiale de lutte contre le sida, marque également l’opportunité d’accélérer la campagne pour la sensibilisation des personnes à connaître leur statut VIH et leur charge virale. Trop de personnes ignorent leur statut sérologique. Si les personnes ne connaissent pas leur statut VIH, celles vivant avec le VIH ne peuvent pas commencer le traitement et celles séronégatives ne peuvent pas acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour préserver leur statut. Si les personnes ne connaissent pas leur statut VIH, elles ne peuvent pas se protéger, protéger leurs familles et leurs partenaires. Si les personnes vivant avec le VIH ne connaissent pas leur charge virale, elles ne seront pas sûres de l'efficacité du traitement protégeant leur santé et mettant un terme à la transmission du VIH.
L’ONUSIDA est donc heureux de s’associer au CNLS, au Ministère de la Santé et autres agences du Système des Nations Unies pour engager les efforts nécessaires pour étendre l’accès au dépistage et pour encourager plus de personnes à connaitre leur statut sérologique.
Vivez la vie positivement. Informez-vous de votre statut VIH.

E-mail : info@msp-cf.net